Patrimoine naturel

Les Parcs 

Le parc Beau Rivage, situé au sud-est de la Ville, totalise une superficie de plus de 5000 m2. En bord de mer, il invite à la tranquillité et à la promenade. En fin de semaine, il est très prisé par les familles et des adeptes du jeu de pétanque qui investissent le terrain aménagé à cet effet. L'espace comporte aussi de larges pelouses, des bancs, des tables de pique-nique et des toilettes publiques. Surplombant une côte rocheuse et sableuse, il offre un panorama exceptionnel sur la presqu'île de Giens, les Fourmigues et la côte Carqueirannaise côté Font-Brun.

Le parc des Pins Penchés, classé depuis 1938, est situé en bordure de mer, à l’est du Port des Salettes. Il fut connu de nombreux peintres qui ont décrit les charmes de sa pinède. Parmi les plus célèbres : Stan Sassy, Paulin Bertrand, Louis Gaidan, Vincent Courdouan, Jean Louis Carle. Il est le paradis des boulistes et des promeneurs qui peuvent y savourer l'ombre que leur procurent les splendides pins d'Alep. On y observe de plus l'illustration d'un phénomène naturel appelé anémomorphisme (changement de forme avec le vent) donné par la présence des pins qui penchent vers la mer et indiquent la direction du mistral.

Le parc Saint-Vincent, d’une superficie de 1 ha environ, conjugue à la fois une aire de loisirs avec la présence de jeux pour enfants, un espace de détente, avec bancs et fontaine ainsi qu’un jardin botanique regroupant plus d'une centaine d'espèces de plantes. Plusieurs zones thématiques peuvent y être découvertes : la pinède, le sentier des senteurs, l'espace des cactées, la cascade de pierres sèches, l'oliveraie, le jardin Frédéric Mistral (inauguré en 2014) et le “coin des Carqueirannais”. Il abrite également un auditorium d’une capacité de 465 place qui accueille, chaque été, les “Moments de Clair Val”, pour des spectacles tout public en plein air.

Les jardins 

 

Le jardin "Claire Béziaud" est entièrement ouvert et entretenu. Ce jardin de 500 m2, offre une vue imprenable sur le port. Une esplanade en bois ombrée de pins parasol complète cette ouverture qui inspire à la détente. Il possède un ancien puit entouré d’espèces botaniques originales. On lui donne le nom de Claire Béziaud, Carqueirannaise, héroïne de la Seconde Guerre mondiale, aide de camps du général De Lattre de Tassigny, le 24 juin 1993.

Le jardin ''Frédéric Mistral'' se situe quant à lieu au nord du parc St vincent, là où se trouve la fontaine.

La flore

La flore carqueirannaise est constituée d'essences typiquement méditerranéennes tel que : la lavande, le romarin, le thym, le myrte … On recense actuellement environ 789 espèces de plantes sauvages dont plus d'une trentaine est protégée par la loi. D'autres espèces peuplent les collines carqueirannaises comme les différents types de pin : pin d'Alep, pin maritime et le pin pignon ou pin parasol. Carqueiranne peut s’enorgueillir d’une nature préservée dont les paysages sont parmi les plus beaux de la côte varoise. Les zones boisées sont nombreuses et certains spécimens d’arbres méritent l’attention.

Les Fonds marins

Carqueiranne abrite un environnement sous-marin de toute beauté, mis en valeur par une frange côtière plutôt sauvage. Sur ce littoral peu de zones dépassent une profondeur de plus de 20 mètres, à l’exception des fonds du Bau Rouge. Cette configuration naturelle du littoral, sous l’influence d’un fort ensoleillement, favorise un espace de vie marine très riche. Le biotope local peut se caractériser par trois milieux bien distincts : les roches et éboulis, les herbiers de posidonies et le sable.